Boutique Biologiquement.comLes gélules de Yam sauvage : pour résoudre 80% des symptômes de la ménopause

  Posté par yam       1 commentaire
[Total : 5    Moyenne : 3/5]

Les gélules de Yam sauvage : pour résoudre 80% des symptômes de la ménopause

La pré-ménopause et le ménopause se caractérisent par des changements hormonaux significatifs qui s’accompagnent d’un cortège de symptômes dérangeants. Le Yam sauvage bio, une plante d’Amérique du sud, appliquée sous forme de gel, apporte de vrais soulagements aux désagréments de cette période de la vie de la femme.

La ménopause n’est pas une pathologie. Il s’agit d’un processus naturel qui survient en moyenne vers l’âge de 51 ans environ et qui se définit comme un arrêt définitif des règles, éche­lonné sur un an. Cette période de transition dans la vie d’une femme, mar­quée par l’arrêt de produc­tion de certaines hor­mones (oestrogènes et progestérone), a des répercussions à la fois sur le plan physique et psychologique, répercussions variables d’une femme à l’autre. Les signes diffèrent et varient en intensité selon les personnes. Ils vont de la fatigue physique à la dépression, en passant par la diminution de l’acuité intellectuelle, l’insomnie, la baisse de la libido, la prise de poids…Malheureusement, les femmes ne sont pas égales face à ces divers inconvénients; cependant aucune d’entre elles n’échappera à ce phénomène qui durera presque un tiers de sa vie.

Le yam sauvage stimule les glandes surrénales produisant notamment la DHEA, la cortisone et les hormones sexuelles, améliorant ainsi l’humeur et l’énergie.
Le yam sauvage stimule les glandes surrénales produisant notamment la DHEA, la cortisone et les hormones sexuelles, améliorant ainsi l’humeur et l’énergie.

L’espérance de vie moyenne de la femme fran­çaise étant d’environ quatre-vingts ans, on constate donc que la période de la ménopause occupe plus du tiers de leur vie, soit environ trente ans. La ménopause est donc l’occasion d’apporter une plus grande attention à votre santé et aux moyens de la préserver le plus longtemps possible.

Ainsi, l’échec des traitements substitutifs hormonaux à base d’hormones de synthèse oblige les femmes à envisager d’autres moyens pour diminuer les effets négatifs de la ménopause. Il ne vous reste donc, en tant que femme soucieuse de garder votre bonne santé, qu’à vous tourner vers l’alternative naturelle qui est très performante et qui vous permettra de rester en pleine forme afin de passer agréablement cette tranche de vie.

Le Yam sauvage bio : mettre fin aux symptômes de la ménopause
Cette plante mexicaine de la famille des dioscoréacées possède des racines très riches en diosgénine, substance reconnue comme précurseur de la progestérone et de la DHEA. Il faut toujours pri­vilégier l’utilisation de précurseurs hormonaux plutôt que de substituts hormonaux, car ces derniers laissent le soin au corps de synthétiser lui-même l’hormone nécessaire en fonction de ses propres besoins.

A elle seule, l’utilisation du yam sauvage bio en gélules permet de résoudre 80 % des troubles de la ménopause à condition d’utiliser un yam sauvage de très haute qualité et de préfé­rence sous forme de  gélules, comme celles distribuées par le laboratoire Biologiquement.

Ce type de traitement va permettre au corps de la femme de remonter ses taux de pro­gestérone naturelle et de DHEA. Et déjà après un mois de consommation des gélules de yam sauvage, on observe les résultats suivants :

Diminution de la fatigue physique et accroissement de l’énergie,
Sensation de bien-être et disparition de la dépres­sion liée à la ménopause,
Amélioration de la vivacité de l’esprit et des capacités de concentration,
Amélioration de la qualité du sommeil,
Diminution des troubles hormonaux liés à la ménopause tels que bouffées de chaleur, baisse de la libido, prise de poids…
A ces effets bénéfiques directement visibles, il faut ajouter le rôle préventif du yam sauvage à moyen et à long terme au niveau de l’ostéo­porose, de la protection cardio-vasculaire, des défenses immunitaires et du vieillissement de la peau.

Acheter des gélules de yam sauvage sur la boutique en ligne du laboratoire Biologiquement.com

Boutique Biologiquement.comYam bio 60 Gélules – Symptômes de la ménopause

  Posté par yam       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 3.3/5]

Le complément alimentaire Yam bio ignama sauvage aide les femmes à faire face aux signes avant-coureurs de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les agitations ou encore l’irritabilité. Il renforce également les os durant la ménopause.

Le complément alimentaire Yam bio ignama sauvage aide les femmes à faire face aux signes avant-coureurs de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les agitations ou encore l’irritabilité.

Tournant majeur de la vie de toute femme, la ménopause est synonyme de bouleversements. Ces bouleversements peuvent entraîner des symptômes inquiétants mais en aucun cas graves. En France, l’âge de l’entrée en ménopause intervient en moyenne à 51 ans.

L'igname sauvage ou yam contre les effets de la ménopause et un anti-âge puissant
L’igname sauvage ou yam contre les effets de la ménopause et un anti-âge puissant

Actifs naturels ancestraux

Formulé sans soja, ce Yam Mexicain (Utilisé au début par les Aztèques, est aujourd’hui cultivé en Amérique du Nord, du Sud et en Asie. C’est une plante vivante rampante qui est plus communément appelé Igname sauvage. Le Yam pour apaiser les troubles liés à la ménopause, notamment grâce aux propriétés rééquilibrantes des fonctions hormonales de cette plante.)

Le yam bio ignama sauvage permet également réputé pour maintenir la solidité osseuse. Cette propriété contribue alors à lutter contre la fragilité osseuse pouvant apparaître lors de la ménopause.

Ainsi, en cure d’une mois renouvelable, le Yam bio ignama sauvage contribuera à atténuer les troubles liées à la ménopause tels que les sueurs et l’irritabilité.

++ Un complément alimentaire naturel formulé sans soja pour lutter contre les symptômes de la ménopause et éviter la prise de poids.

Indications

Ce complément alimentaire n’est pas un médicament. Ce produit est autorisé à la distribution et est fabriqué en France par le Laboratoire Biologiquement. Il est conseillé de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. L’utilisation de ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et à un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Tenir à l’abri de la lumière et de l’humidité.
Ce complément est conseillé pour

– Bouffées de chaleur
– Ballonnements
– Troubles de l’humeur (irritabilité)
– Transpirations nocturnes

Conseils d’utilisation

Prendre 4 à 6 gélules de yam par jour au moment des repas.
Durée idéale de la cure

Suivre une cure de 3 mois minimum soit 5 sachet. Elle pourra être renouvelée si nécessaire.

Boutique Biologiquement.comLe Yam bio igname sauvage contre la ménopause

  Posté par yam       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

GELULES DE YAM TROUBLE DE LA MENOPAUSE

Yam bio igname sauvage bien-être de la femme

Le Yam bio igname sauvage est une plante tropicale d’Amérique Centrale à racines tubérisées volumineuses.
Le Yam fait partie de la famille des ignames qui possèdent des tubercules qui composent la base du régime alimentaire des populations de ces régions du globe.
Le Yam est traditionnellement utilisé, depuis les temps les plus anciens, dans les régions tropicales du globe. Il a d’autre part été constaté, dans ces régions où est le yam consommé, que les symptômes associés à la ménopause y étaient rarement ressentis. Ce phénomène fut expliqué par un mode de vie particulier mais surtout par le régime alimentaire local, largement composé de Yam ou de tubercules apparentés.
Les tubercules de Yam bio igname sauvage sont particulièrement riches en amidon et en phytohormones.
Ils contiennent en effet des précurseurs d’hormones naturelles, principalement la diosgénine, précurseur de la progestérone.

Le tubercule de yam bio igname sauvage
Le tubercule de yam bio igname sauvage

Yam bio igname sauvage en gelules

Ingrédients par gélule de Yam :
Yam 300 mg par gélule
Yam Extrait à 16% de diosgénine

(igname villosa racine) Origine : Mexique
Conseil d’utilisation Yam en gelules :
3 gélules de yam par jour avec un grand verre d’eau et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Boutique Biologiquement.comYam bio Dioscorea villosa la progestérone naturelle

  Posté par yam       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Le yam bio, igname sauvage, fut longtemps utilisé en Amérique centrale pour soulager les douleurs des ovaires et les troubles menstruels. Les racines et le tubercule de la plante renferment de la diosgénine, une substance identifiée pour la première fois en 1936 par des chercheurs japonais.

Quelques caractéristiques botaniques du yam bio igname sauvage

Le yam bio sauvage – de son vrai nom Dioscorea villosa ou Discorea compositae – est une liane à tiges volubiles à larges feuilles en forme de coeur. Les fleurs mâles et les fleurs femelles poussent sur des pieds séparés. Les Indiens utilisent les racines de yam bio igname sauvage contre les problèmes cutanés, les abcès, les furoncles, les rhumatismes, les sciatiques et bien sûr les « problèmes » féminins. Les feuilles, en décoction ou cataplasmes, servent à soulager les fièvres, les infections de la peau, les céphalées et les migraines, les maladies oculaires et urinaires. Ses rhizomes, sortes de tubercules gris ou jaunâtres, possèdent une chair crème dont on extrait une farine à partir de laquelle on fabrique des remèdes naturels ou pharmaceutiques. Le yam bio igname sauvage contient un certain nombre de substances chimiques, dont la saponine. Il renferme aussi des stéroïdes dont la diosgénine qui est un précurseur naturel de la progestérone. Il existe d’autres variétés (Dioscorea floribunda, Dioscorea mexicana) aux propriétés semblables. Les rhizomes (appelés aussi ignames) sont récoltés, lavés, écrasés, puis séchés au soleil. Pour obtenir 1 kg de « farine » sèche, il faut 5 kg de rhizome. Ensuite, la farine est expédiée aux laboratoires américains ou européens qui la transforment en médicaments ou la conditionnent directement en gélules.

Les travaux du docteur Lee sur le yam bio igname sauvage

La diosgénine est très proche de la progestérone naturelle, une hormone féminine. Un médecin américain, le docteur Lee, a employé la progestérone naturelle pendant plus de 20 ans pour soigner ses patientes au moment de la ménopause et obtenait d’excellents résultats aussi bien contre l’ostéoporose que pour limiter tous les troubles liés au déséquilibre hormonal de cette époque de la vie. D’après les nombreuses études sur lesquelles il s’est appuyé et son expérience personnelle, il affirmait que la progestérone est irremplaçable pour lutter contre la dégénérescence osseuse, mais aussi contre les kystes des seins, pour éviter de prendre du poids, pour améliorer la libido, pour lutter contre la déprime…

Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle
Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle

Bref, c’est une véritable alliée pour toutes les femmes en période de ménopause, moment où l’arrêt de l’ovulation fait complètement chuter le taux de progestérone naturelle, sécrétée jusque-là par l’organisme.

Le yam bio igname sauvage: précurseur ou phytomodulateur

Il n’est pas établi que la diosgénine du yam bio igname sauvage se transforme en progestérone dans l’organisme. Toutefois, ses utilisatrices en ressentent des bienfaits réels. Le yam bio igname sauvage, plus qu’un précurseur, serait plutôt un phytomodulateur, car il n’entraîne pas forcément d’augmentation significative de la synthèse hormonale par l’organisme, mais modifierait le nombre de récepteurs hormonaux et leur fonctionnement, aidant ainsi les femmes à passer en douceur le cap de la ménopause.

Les autres bienfaits du yam bio igname sauvage

L’igname mexicaine possède également des propriétés anti-inflammatoires naturelles qui le font préconiser en cas de douleurs rhumatismales. En France, il semble difficile de se procurer ses racines à l’état brut et c’est sous forme de comprimés ou de gélules que l’on prend cette plante, ou bien en produits externes à appliquer sur la peau.

Les bonnes associations Le yam bio igname sauvage se trouve en gélules, en poudre ou en comprimés. Souvent il est associé au soja, autre phytomodulateur hormonal qui agit selon d’autres principes. L’intérêt de mélanger plusieurs hormones végétales (ou phytomodulateurs), c’est de pouvoir approcher autant que possible de la subtile formule des hormones féminines. Dans cette même logique, le yam bio igname sauvage peut aussi être associé à la maca biologique, au trèfle rouge, au mélilot, à la réglisse, à la luzerne, à l’angélique chinoise ou bien encore au cimicifuga. Il existe de nombreuses « spécialités » toutes prêtes que vous trouvez en pharmacies, parapharmacies et magasins de produits naturels.

Quelle dose de yam bio igname sauvage ?

Les phytohormones, comme le soja, peuvent être prises préventivement et à dose modérée dès la préménopause. Ensuite, il faut augmenter les doses jusqu’à ce que les troubles (bouffées de chaleur, baisse de libido, céphalées, etc.) diminuent ou disparaissent. Les indications sont notées sur les notices respectives.

Boutique Biologiquement.comLe Yam bio, pour une ménopause sereine

  Posté par yam       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 4/5]

La ménopause est un moment difficile pour la plupart des femmes. Loin d’être une maladie, c’est un nouveau stade de la vie, au même titre que l’adolescence.

Et à l’instar de celle-ci, la ménopause s’accompagne de divers symptômes d’ordre psychologique et physique. Par ailleurs, elle entraîne également une augmentation de certains risques en matière de santé.
Le Yam bio igname sauvage, plante tropicale d’Amérique Centrale, est à même de lutter contre nombre de ces symptômes…
La ménopause et ses changements

Les plaintes les plus fréquentes des femmes ménopausées concernent les changements suivants : bouffées de chaleur, diminution de l’énergie, fatigue, diminution des capacités de concentration, problèmes de sommeil, prise de poids…
Ce sont ces symptômes qui poussent le plus grand nombre de femmes à demander de l’aide lors de la ménopause.

Le yam bio igname sauvage contre les effets de la ménopause
Le yam bio igname sauvage contre les effets de la ménopause

Cependant, ce passage à un nouveau stade de la vie s’accompagne également d’une augmentation de risques pour la santé : problèmes cardio-vasculaires, ostéoporose, diminution du système immunitaire et le vieillissement de la peau. Ces derniers sont moins visibles, mais doivent être considérés comme une priorité dans le traitement de la ménopause.
Le Yam bio igname sauvage traite non seulement les symptômes psychologiques et physiques précités, mais joue également un rôle préventif au niveau des risques pour la santé.
Le Yam et la progestérone

Le Yam ou Igname est une plante utilisée depuis longtemps en Amérique centrale pour lutter contre les douleurs ovariennes et les troubles menstruels. Son secret ? Ses racines contiennent de la diosgenine, un précurseur de la progestérone.
Toute les femmes produisent de la progestérone.
Vers l’âge de 20 ans, la production de progestérone diminue. Cette hormone est cependant très importante, car elle joue un rôle diurétique, antidépresseur, agit au niveau de la coagulation sanguine, de la libido, du métabolisme des graisses, de la régulation de la thyroïde, de la stimulation de la construction osseuse…
Au moment de la ménopause, la production de cette hormone se trouve encore diminuée. Il faut donc trouver un moyen d’en procurer au corps afin d’éviter les déséquilibres.
Redonner de la progestérone au corps

Il existe 3 façons de redonner de la progestérone au corps :
– La progestérone de synthèse : On prescrit souvent des médicaments à base de progestérone de synthèse lors de la ménopause (Fartutal, Provena, Cycloclur, Trisequens, Orgametril…). Cependant, la structure de cette progestérone de synthèse n’est pas la même que la progestérone produite par le corps. Par conséquent, ces médicaments provoquent parfois des effets secondaires : rétention d’eau, dépression, sensibilité des seins, diminution de la tolérance au glucose, œdème…
– La progestérone naturelle en prise directe : Il s’agit d’un complément que l’on prend en dose régulière, dans le but de redonner de la progestérone au corps qui n’en fabrique plus assez par lui-même.
– Le Yam : Comme nous l’avons indiqué plus haut, le Yam bio igname sauvage contient un précurseur de la progestérone. Cela signifie qu’on n’introduit pas directement une dose de progestérone, mais plutôt un outil (la diosgenine) qui va permettre à notre corps, par l’intermédiaire du foie, de fabriquer de la progestérone.
Cette optique est intéressante à plusieurs égards. D’une part, parce que le Yam bio igname sauvage pousse le corps à travailler par lui-même ; d’autre part, parce que c’est le corps qui régule la quantité de progestérone nécessaire à son bon fonctionnement.
Le Yam en pratique

Il faut être attentif à choisir un Yam bio igname sauvage de bonne qualité. En effet, sur le marché, il en existe environ 80 espèces dont l’efficacité est variable.