[Total : 2    Moyenne : 5/5]

En France, le yam bio igname sauvage n’est pas forcément un terme que nous connaissons, en revanche, cette plante ne nous est pas inconnue, puisqu’il s’agit tout simplement de l’igname bio. Il s’agit en effet du terme qui caractérise toutes les espèces de ce genre, les dioscorea, dans sa version comestible.

Il existe d’autres espèces chez les dioscorea, qui ne sont pas appelées ignames parce qu’elles ne peuvent pas être consommées tout simplement. Ainsi, l’igname existe sous différentes formes, provenant d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du sud… on en trouve sur de nombreux continents aujourd’hui.

Les avantages du yam bio igname sauvage

• Augmente le taux de DHEA (anti-âge) et d’hormones surrénaliennes
• Bien-être et la bonne humeur
• Améliore la digestion
• Stimulant sexuelle
• Augmente l’énergie
• Soulage l’inconfort menstruel et de la ménopause
• Contre l’ostéoporose
• Anti-inflammatoires
• Aide à la perte de poids

Acheter du Yam sur Biologiquement.com

Acheter du yam bio igname sauvage en gélules sur Biologiquement.com

Acheter du yam bio igname sauvage en gélules sur Biologiquement.com

À quoi ressemblent les ignames bio ?

Ainsi, les ignames bio sauvages sont des espèces grimpantes la plupart du temps. C’est en général le tubercule que l’on va consommer et utiliser pour réaliser des compléments alimentaires. Certains peuvent atteindre une quinzaine de kilos pour les plus gros d’entre eux. Au niveau de la composition chimique de l’igname bio sauvage, d’une manière générale, on trouve beaucoup d’amidon à l’instar de la pomme de terre, de la vitamine C dans une grande quantité, 7% de protéines, ainsi que des alcaloïdes, des tanins et de la diosgénine. Ce sont ces différents composés qui apportent les qualités nutritives à l’igname.

Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle

Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle

Une plante particulièrement consommée en Afrique

Outre les compléments alimentaires qui sont fortement plébiscités en occident et en Europe, on le trouve aussi en pharmavie, c’est l’Afrique qui consomme le plus d’igname, avec notamment le Nigéria, le Ghana ou la Côte d’Ivoire qui l’utilisent comme accompagnement. Il ne faut pas confondre l’igname avec la patate douce, comme le font les habitants de l’Amérique du Nord, qui confondent souvent les deux termes dû à la ressemblance entre les deux tubercules.

Teneur en Diosgénine 16 %

Conseils d’utilisation :

Prendre 2 à 6 gélules par jour durant les repas, avec un verre d’eau.


[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

Le complément alimentaire Yam bio ignama sauvage aide les femmes à faire face aux signes avant-coureurs de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les agitations ou encore l’irritabilité. Il renforce également les os durant la ménopause.

Le complément alimentaire Yam bio ignama sauvage aide les femmes à faire face aux signes avant-coureurs de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, les agitations ou encore l’irritabilité.

Tournant majeur de la vie de toute femme, la ménopause est synonyme de bouleversements. Ces bouleversements peuvent entraîner des symptômes inquiétants mais en aucun cas graves. En France, l’âge de l’entrée en ménopause intervient en moyenne à 51 ans.

L'igname sauvage ou yam contre les effets de la ménopause et un anti-âge puissant

L’igname sauvage ou yam contre les effets de la ménopause et un anti-âge puissant

Actifs naturels ancestraux

Formulé sans soja, ce Yam Mexicain (Utilisé au début par les Aztèques, est aujourd’hui cultivé en Amérique du Nord, du Sud et en Asie. C’est une plante vivante rampante qui est plus communément appelé Igname sauvage. Le Yam pour apaiser les troubles liés à la ménopause, notamment grâce aux propriétés rééquilibrantes des fonctions hormonales de cette plante.)

Le yam bio ignama sauvage permet également réputé pour maintenir la solidité osseuse. Cette propriété contribue alors à lutter contre la fragilité osseuse pouvant apparaître lors de la ménopause.

Ainsi, en cure d’une mois renouvelable, le Yam bio ignama sauvage contribuera à atténuer les troubles liées à la ménopause tels que les sueurs et l’irritabilité.

++ Un complément alimentaire naturel formulé sans soja pour lutter contre les symptômes de la ménopause et éviter la prise de poids.

Indications

Ce complément alimentaire n’est pas un médicament. Ce produit est autorisé à la distribution et est fabriqué en France par le Laboratoire Biologiquement. Il est conseillé de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. L’utilisation de ce complément alimentaire ne doit pas se substituer à une alimentation diversifiée et à un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Tenir à l’abri de la lumière et de l’humidité.
Ce complément est conseillé pour

РBouff̩es de chaleur
– Ballonnements
– Troubles de l’humeur (irritabilité)
– Transpirations nocturnes

Conseils d’utilisation

Prendre 4 à 6 gélules de yam par jour au moment des repas.
Durée idéale de la cure

Suivre une cure de 3 mois minimum soit 5 sachet. Elle pourra être renouvelée si nécessaire.


[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]

Ce qu’on appelle, en supplémentation, la « progestérone naturelle » est en fait une hormone extraite en laboratoire à partir d’un produit naturel, en l’occurrence une plante : l’igname sauvage ou Yam bio.

À quoi sert cette progestérone naturelle ?

Elle est dépendante, comme les autres hormones stéroïdes, du métabolisme du cholestérol
Elle préserve la qualité de la muqueuse endométriale (utérus)
En tant que diurétique naturel, elle s’oppose à l’action des œstrogènes
Elle contribue, chez la femme, au soutien de la libido
Elle est considérée comme protectrice vis-à-vis des cancers de l’endomètre et de certains cancers du sein
Elle stimule directement l’édification du tissu osseux. Pour le Dr John Lee, elle le fait beaucoup mieux, dans ce cas, que les œstrogènes qui sont pourtant les premiers prescrits dans cette indication par la majorité des médecins.
Elle est nécessaire à la croissance de l’embryon et à celle du fœtus tout au long de la gestation, ce que j’ai constaté moi-même après en avoir conseillé à certaines femmes qui n’avaient pas réussi auparavant à mener des grossesses à terme.
Si votre taille diminue trop vite vers la cinquantaine, pensez à suspecter l’ostéoporose et à essayer la progestérone naturelle.

Acheter du yam bio igname sauvage en gélules sur Biologiquement.com

Acheter du yam bio igname sauvage en gélules sur Biologiquement.com

La protection osseuse en cas de chute des taux hormonaux avant, pendant et après la ménopause a fait l’objet des principales recherches et publications du Dr Lee. Il avait traité des femmes ménopausées dont la taille baissait par tassement vertébral (signe d’ostéoporose). Nombre d’entre elles présentaient, par ailleurs, une ou plusieurs fractures. Dans son étude rapportée dans l’« International Clinical Nutrition Review » en Juillet 1990, le Dr Lee avait constaté un accroissement de la densité osseuse d’un minimum de 10 % dans les six premiers mois et, par la suite, d’un minimum de 3 à 5 % par année jusqu’à atteindre le niveau d’une femme adulte de 35 ans. Le taux de probabilité d’apparition de nouvelles fractures fut, quant à lui, ramené à zéro.

Les différences entre la progestérone naturelle et de synthèse

PROGESTÉRONE NATURELLE

extraite du yam bio igname sauvage
Protège le sein et l’endomètre du cancer
Augmente la fertilité +++
Stimule la libido
Prévient l’ostéoporose +++
Augmente la qualité du sommeil
Améliore la qualité du sommeil
Est souvent antidépressive et diurétique, et peut aider à perdre du poids
Moins de risque global dans le cadre de la supplémentation hormonale proposée au cours de la ménopause

PROGESTATIFS DE SYNTHÈSE

Peuvent protéger le sein et l’endomètre de certains cancers
Sont anticonceptionnels +++
Peuvent augmenter le risque vasculaire et veineux
Peuvent provoquer des prises de poids et/ou des œdèmes
Peuvent améliorer la qualité du sommeil
Peuvent être masculinisants
Peuvent aggraver des dépressions
Moins de risque global sur la santé dans le cadre de la supplémentation hormonale proposée au cours de la ménopause

La progestérone naturelle peut-elle m’aider dans le cas d’endométriose ou de fibrome mammaire ou utérin ?

La plupart du temps, un taux trop important d’œstrogènes circulants est à l’origine de ces affections. L’application de progestérone naturelle peut contrebalancer cet excès et donc améliorer ces pathologies.

La plante d'igname yam anti-âge naturel puissant

La plante d’igname yam anti-âge naturel puissant

La progestérone naturelle peut-elle m’aider à résoudre le problème de la sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale dépend d’un déséquilibre hormonal et souvent d’un déficit de production. Elle survient plus généralement chez les femmes post-ménopausées. La progestérone naturelle, sous forme de gélules de yam bio, peut alors être utilisée et s’est avérée extrêmement efficace pour remédier à ce problème et à celui de l’atrophie des tissus de la muqueuse liée au déficit hormonal.

En cas d’hystérectomie, doit-on obligatoirement utiliser des œstrogènes?

Pas nécessairement : tout dépend des symptômes (bouffées de chaleur) qui suivent la chirurgie. Si l’hystérectomie a consisté uniquement en l’ablation de l’utérus et a laissé les ovaires en place, la progestérone naturelle seule peut être une solution adéquate et suffisante permettant de contrôler les symptômes ménopausiques, et aider à prévenir l’ostéoporose. Dans le cas d’une complète ablation de l’utérus et des ovaires, il est recommandé de commencer par l’utilisation de la progestérone naturelle seule. Si aucune amélioration n’est constatée dans un délai de deux semaines à deux mois, une légère supplémentation œstrogénique (sur ordonnance) sera alors nécessaire.

La progestérone naturelle peut-elle m’aider à conduire une grossesse à terme ?

La progestérone joue un rôle crucial dans la reproduction : elle prépare l’utérus à l’implantation de l’œuf fécondé. Sans une quantité adéquate de progestérone au sein des muqueuses utérines, la nidation de l’œuf ne se fait pas et il risque d’être expulsé.

Par conséquent, si une femme éprouve quelques difficultés à être enceinte, cela peut être tout simplement dû à un déficit de sa sécrétion de progestérone en deuxième partie de cycle. Dans ce cas, une supplémentation en progestérone naturelle peut s’avérer utile, je l’ai constaté à plusieurs reprises.

Et les hommes ?

Chez des hommes souffrant de douleurs articulaires, on a noté une diminution voire une disparition de la douleur et un mieux-être à la suite de prise de progestérone sous forme de gélules. Chez ceux qui souffrent d’une hypertrophie de la prostate, la prise régulière de gélules de yam d’une petite quantité , peut contribuer (en association avec la poudre de maca bio) à réduire le volume prostatique et donc les symptômes.

Des effets spectaculaires même chez des jeunes femmes

La progestérone naturelle en gélules de yam, à condition qu’elle soit régulièrement appliquée, est bien au centre d’une supplémentation hormonale physiologique à moindre risque à condition d’être surveillée par les dosages biologiques et des examens gynécologiques réguliers.

Ses effets sont souvent spectaculaires chez la femme jeune qui souffre de règles douloureuses ou d’irrégularités de cycle. Pendant et après la ménopause, elle peut permettre de se passer de la supplémentation œstrogénique et fait d’ailleurs mieux qu’elle pour la prévention, voire l’amélioration de l’ostéoporose. Associée avec les doses nécessaires et physiologiques de DHEA et/ou de prégnénolone, parfois de testostérone, elle améliore les conditions du vieillissement post-ménopausique de multiples femmes, ce qui ne doit pas les dispenser d’une attention particulière à leur alimentation et à la pratique d’une activité physique régulière pour contribuer à maintenir leur masse osseuse et musculaire, et ralentir le vieillissement.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

GELULES DE YAM TROUBLE DE LA MENOPAUSE

Yam bio igname sauvage bien-être de la femme

Le Yam bio igname sauvage est une plante tropicale d’Amérique Centrale à racines tubérisées volumineuses.
Le Yam fait partie de la famille des ignames qui possèdent des tubercules qui composent la base du régime alimentaire des populations de ces régions du globe.
Le Yam est traditionnellement utilisé, depuis les temps les plus anciens, dans les régions tropicales du globe. Il a d’autre part été constaté, dans ces régions où est le yam consommé, que les symptômes associés à la ménopause y étaient rarement ressentis. Ce phénomène fut expliqué par un mode de vie particulier mais surtout par le régime alimentaire local, largement composé de Yam ou de tubercules apparentés.
Les tubercules de Yam bio igname sauvage sont particulièrement riches en amidon et en phytohormones.
Ils contiennent en effet des précurseurs d’hormones naturelles, principalement la diosgénine, précurseur de la progestérone.

Le tubercule de yam bio igname sauvage

Le tubercule de yam bio igname sauvage

Yam bio igname sauvage en gelules

Ingrédients par gélule de Yam :
Yam 300 mg par gélule
Yam Extrait à 16% de diosgénine

(igname villosa racine) Origine : Mexique
Conseil d’utilisation Yam en gelules :
3 gélules de yam par jour avec un grand verre d’eau et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le yam bio, igname sauvage, fut longtemps utilisé en Amérique centrale pour soulager les douleurs des ovaires et les troubles menstruels. Les racines et le tubercule de la plante renferment de la diosgénine, une substance identifiée pour la première fois en 1936 par des chercheurs japonais.

Quelques caractéristiques botaniques du yam bio igname sauvage

Le yam bio sauvage – de son vrai nom Dioscorea villosa ou Discorea compositae – est une liane à tiges volubiles à larges feuilles en forme de coeur. Les fleurs mâles et les fleurs femelles poussent sur des pieds séparés. Les Indiens utilisent les racines de yam bio igname sauvage contre les problèmes cutanés, les abcès, les furoncles, les rhumatismes, les sciatiques et bien sûr les « problèmes » féminins. Les feuilles, en décoction ou cataplasmes, servent à soulager les fièvres, les infections de la peau, les céphalées et les migraines, les maladies oculaires et urinaires. Ses rhizomes, sortes de tubercules gris ou jaunâtres, possèdent une chair crème dont on extrait une farine à partir de laquelle on fabrique des remèdes naturels ou pharmaceutiques. Le yam bio igname sauvage contient un certain nombre de substances chimiques, dont la saponine. Il renferme aussi des stéroïdes dont la diosgénine qui est un précurseur naturel de la progestérone. Il existe d’autres variétés (Dioscorea floribunda, Dioscorea mexicana) aux propriétés semblables. Les rhizomes (appelés aussi ignames) sont récoltés, lavés, écrasés, puis séchés au soleil. Pour obtenir 1 kg de « farine » sèche, il faut 5 kg de rhizome. Ensuite, la farine est expédiée aux laboratoires américains ou européens qui la transforment en médicaments ou la conditionnent directement en gélules.

Les travaux du docteur Lee sur le yam bio igname sauvage

La diosgénine est très proche de la progestérone naturelle, une hormone féminine. Un médecin américain, le docteur Lee, a employé la progestérone naturelle pendant plus de 20 ans pour soigner ses patientes au moment de la ménopause et obtenait d’excellents résultats aussi bien contre l’ostéoporose que pour limiter tous les troubles liés au déséquilibre hormonal de cette époque de la vie. D’après les nombreuses études sur lesquelles il s’est appuyé et son expérience personnelle, il affirmait que la progestérone est irremplaçable pour lutter contre la dégénérescence osseuse, mais aussi contre les kystes des seins, pour éviter de prendre du poids, pour améliorer la libido, pour lutter contre la déprime…

Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle

Le yam bio igname sauvage hormone progestérone naturelle

Bref, c’est une véritable alliée pour toutes les femmes en période de ménopause, moment où l’arrêt de l’ovulation fait complètement chuter le taux de progestérone naturelle, sécrétée jusque-là par l’organisme.

Le yam bio igname sauvage: précurseur ou phytomodulateur

Il n’est pas établi que la diosgénine du yam bio igname sauvage se transforme en progestérone dans l’organisme. Toutefois, ses utilisatrices en ressentent des bienfaits réels. Le yam bio igname sauvage, plus qu’un précurseur, serait plutôt un phytomodulateur, car il n’entraîne pas forcément d’augmentation significative de la synthèse hormonale par l’organisme, mais modifierait le nombre de récepteurs hormonaux et leur fonctionnement, aidant ainsi les femmes à passer en douceur le cap de la ménopause.

Les autres bienfaits du yam bio igname sauvage

L’igname mexicaine possède également des propriétés anti-inflammatoires naturelles qui le font préconiser en cas de douleurs rhumatismales. En France, il semble difficile de se procurer ses racines à l’état brut et c’est sous forme de comprimés ou de gélules que l’on prend cette plante, ou bien en produits externes à appliquer sur la peau.

Les bonnes associations Le yam bio igname sauvage se trouve en gélules, en poudre ou en comprimés. Souvent il est associé au soja, autre phytomodulateur hormonal qui agit selon d’autres principes. L’intérêt de mélanger plusieurs hormones végétales (ou phytomodulateurs), c’est de pouvoir approcher autant que possible de la subtile formule des hormones féminines. Dans cette même logique, le yam bio igname sauvage peut aussi être associé à la maca biologique, au trèfle rouge, au mélilot, à la réglisse, à la luzerne, à l’angélique chinoise ou bien encore au cimicifuga. Il existe de nombreuses « spécialités » toutes prêtes que vous trouvez en pharmacies, parapharmacies et magasins de produits naturels.

Quelle dose de yam bio igname sauvage ?

Les phytohormones, comme le soja, peuvent être prises préventivement et à dose modérée dès la préménopause. Ensuite, il faut augmenter les doses jusqu’à ce que les troubles (bouffées de chaleur, baisse de libido, céphalées, etc.) diminuent ou disparaissent. Les indications sont notées sur les notices respectives.


[Total : 1    Moyenne : 4/5]

Plantes et actifs d’origine végétale

Le yam biologique ou igname sauvage est une liane vivace native de Chine qui est cultivé dans de très nombreuses régions tropicales. Le yam biologique est riche en triterpènes, composés phénoliques, alcaloïdes et vitamine C.

Description

Le yam biologique ou Igname sauvage est une liane vivace qui possède des racines tubérisées riches en amidon, très consommées dans les pays tropicaux. De couleur blanc verdâtre, ses petites fleurs sont groupées en longues grappes tombantes et très parfumées.

Origine

Natif de Chine, le yam biologique (Dioscorea opposita) est cultivé dans de très nombreuses régions tropicales ainsi que dans certaines zones tempérées.

Composition

Le yam biologique est riche en :

triterpènes, dont la diosgénine,
composés phénoliques, essentiellement des tanins,
alcaloïdes,
vitamine C.

Partie utilisée

Racine


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Cette hormone naturelle essentiellement destinée aux problèmes hormonaux de la femme, notamment à l’heure de la ménopause, est une véritable progestérone végétale.

Le yam bio igname sauvage, était utilisé depuis longtemps en Amérique centrale pour soulager les douleurs des ovaires et les troubles menstruels ; mais c’est en 1939 que fut mis en évidence la présence d’une quantité importante d’un précurseur hormonal, la diosgénine, dans les tubercules du yam bio igname sauvage.
La diosgénine est une substance naturelle très proche des hormones produites par l’organisme de la femme.
C’est cette similitude qui permet au foie, au fur et à mesure des besoins, de transformer lui-même ce précurseur végétal en hormones.
Il ne se produit ainsi aucun effet secondaire.
Plus précisément, la diosgénine stimule les synthèses de DHEA et de progestérone.
Rappelons que la DHEA, sécrétée par les glandes surrénales, joue un grand rôle contre le vieillissement ; et que la progestérone, qui est produite par les ovaires pendant la deuxième partie du cycle, et dont la déficience est très importante dès la préménopause, a un effet calmant, protège contre les effets des oestrogènes, empêche la rétention d’eau, et peut être considérée comme l’hormone de la maternité qui favorise la gestation.

La yam bio une hormone naturelle anti âge

La yam bio une hormone naturelle anti âge

Il faut savoir que le responsable des problèmes de la ménopause n’est pas uniquement le manque d’œstrogènes mais surtout l’abaissement du taux de progestérone.
Cette progestérone naturelle joue un rôle irremplaçable non seulement pour lutter contre la dégénérescence osseuse, mais aussi pour protéger contre les kystes des seins, éviter la prise poids et les œdèmes, améliorer la libido, lutter contre la déprime et l’irritabilité…
Ainsi, il s’avère aujourd’hui que le yam bio igname sauvage, plante progestérone-like, est l’alliée naturelle de toutes les femmes ayant des troubles en relation avec la préménopause, ou encore une ménopause récente et installée avec risques d’ostéoporose.
Les racines de yam bio igname sauvage sont généralement présentées sous forme de gélules.
En cas de préménopause, on utilise le yam bio igname sauvage à raison de 6 gélules par jour, du 14ème jour du cycle à l’arrivée des règles.
Pour la ménopause, on prend 6 gélules par jour les 22 premiers jours du mois, et 3 gélules par jour les derniers jours du mois.
Bien sûr, la consommation du yam bio igname sauvage doit être associée, au minimum, à une bonne hygiène de vie, comprenant activité physique et équilibre nutritionnel, mais aussi, éventuellement, à la prise de vitamines et minéraux, de plantes calmantes, d’huile d’onagre, de phyto-oestrogènes, et de vasculoprotecteurs.
Enfin, il faut savoir que le yam bio igname sauvage ne produit aucune accoutumance, dans la mesure où il stimule l’organisme sans se substituer à lui.


[Total : 1    Moyenne : 4/5]

La ménopause est un moment difficile pour la plupart des femmes. Loin d’être une maladie, c’est un nouveau stade de la vie, au même titre que l’adolescence.

Et à l’instar de celle-ci, la ménopause s’accompagne de divers symptômes d’ordre psychologique et physique. Par ailleurs, elle entraîne également une augmentation de certains risques en matière de santé.
Le Yam bio igname sauvage, plante tropicale d’Amérique Centrale, est à même de lutter contre nombre de ces symptômes…
La ménopause et ses changements

Les plaintes les plus fréquentes des femmes ménopausées concernent les changements suivants : bouffées de chaleur, diminution de l’énergie, fatigue, diminution des capacités de concentration, problèmes de sommeil, prise de poids…
Ce sont ces symptômes qui poussent le plus grand nombre de femmes à demander de l’aide lors de la ménopause.

Le yam bio igname sauvage contre les effets de la ménopause

Le yam bio igname sauvage contre les effets de la ménopause

Cependant, ce passage à un nouveau stade de la vie s’accompagne également d’une augmentation de risques pour la santé : problèmes cardio-vasculaires, ostéoporose, diminution du système immunitaire et le vieillissement de la peau. Ces derniers sont moins visibles, mais doivent être considérés comme une priorité dans le traitement de la ménopause.
Le Yam bio igname sauvage traite non seulement les symptômes psychologiques et physiques précités, mais joue également un rôle préventif au niveau des risques pour la santé.
Le Yam et la progestérone

Le Yam ou Igname est une plante utilisée depuis longtemps en Amérique centrale pour lutter contre les douleurs ovariennes et les troubles menstruels. Son secret ? Ses racines contiennent de la diosgenine, un précurseur de la progestérone.
Toute les femmes produisent de la progestérone.
Vers l’âge de 20 ans, la production de progestérone diminue. Cette hormone est cependant très importante, car elle joue un rôle diurétique, antidépresseur, agit au niveau de la coagulation sanguine, de la libido, du métabolisme des graisses, de la régulation de la thyroïde, de la stimulation de la construction osseuse…
Au moment de la ménopause, la production de cette hormone se trouve encore diminuée. Il faut donc trouver un moyen d’en procurer au corps afin d’éviter les déséquilibres.
Redonner de la progestérone au corps

Il existe 3 façons de redonner de la progestérone au corps :
– La progestérone de synthèse : On prescrit souvent des médicaments à base de progestérone de synthèse lors de la ménopause (Fartutal, Provena, Cycloclur, Trisequens, Orgametril…). Cependant, la structure de cette progestérone de synthèse n’est pas la même que la progestérone produite par le corps. Par conséquent, ces médicaments provoquent parfois des effets secondaires : rétention d’eau, dépression, sensibilité des seins, diminution de la tolérance au glucose, Å“dème…
– La progestérone naturelle en prise directe : Il s’agit d’un complément que l’on prend en dose régulière, dans le but de redonner de la progestérone au corps qui n’en fabrique plus assez par lui-même.
– Le Yam : Comme nous l’avons indiqué plus haut, le Yam bio igname sauvage contient un précurseur de la progestérone. Cela signifie qu’on n’introduit pas directement une dose de progestérone, mais plutôt un outil (la diosgenine) qui va permettre à notre corps, par l’intermédiaire du foie, de fabriquer de la progestérone.
Cette optique est intéressante à plusieurs égards. D’une part, parce que le Yam bio igname sauvage pousse le corps à travailler par lui-même ; d’autre part, parce que c’est le corps qui régule la quantité de progestérone nécessaire à son bon fonctionnement.
Le Yam en pratique

Il faut être attentif à choisir un Yam bio igname sauvage de bonne qualité. En effet, sur le marché, il en existe environ 80 espèces dont l’efficacité est variable.


 

Vos serez surement intéressé par ces blogs : sel de Guerande, les fleurs de bach, l'aloe vera, la plante de stevia bio, les femmes nappy, le fruit du camu camu, le sel de Guérande, l'arbre du baobab, la feuille de menthe bio, le fruit de grenade bio, la baie d'aronia bio, chia bio, le fruit de l'acerola bio, le fruit de maqui bio, le fruit de guarana bio, l'huile de jojoba bio, la boisson de maté bio, le silicium organique, utilisation du chanvre bio, le thé de rooibos, l'huile d'argan, konjac bio coupe faim, les antioxydants naturels, le sirop agave biologique, physalis peruviana, la racine de gingembre biologique, le citron yuzu bio, le fruit de cupuacu biologique, la baie d'arbouse bio, la vigne rouge bio pour la circulation, urucum bio contre le cancer de la peau, le fruit de lucuma bio, les amandes biologiques, la cerise, le fruit de mangoustan bio, le thym antioxydant, levure de riz, le citron vert, les antioxydants naturels puissants, le raisin riche en antioxydant, l'ortie bio riche en silice, la baie de sureau, le goji de l'Himalaya, les baies de goji Himalaya, les antioxydants naturels puissants, la pulpe de baobab biologique, les protéine biologique, beurre de karite bio, le fruit de l'argousier bio, la poudre de baobab bio, la feuilles de ginkgo biologique,le goji biologique, le champignon reishi biologique, le transhumanisme, les sushis japonais, le fruit du baobab bio, les baies de goji biologique, la pharmacie biologique, le cannabis biologique, la marijuana biologique, les insectes comestibles, les prooxydants, la poudre de baobab biologique, le pain de singe baobab, le baobab biologique, biologiquement, le bouye jus de baobab, baobab.com, la tomate biologique, les insectes comestibles,le fruit du corossol, le fruit du baobab biologique, la feuille de graviola bio, le bambou bio, l'artemisinine bio anti-cancer, baobab.com, la feuille de corossol, un hamburger vegetarien, la dhea naturelle, couple mixte, le caylar, l'armoise anti-cancer, lait de cafard, pissenlit cancer, graviola corossol, la feuille de papaye anti cancer